User flow, User Journey, Quelle est la différence ? Ça sonne pareil, mais ce n'est pas pareil.

User stories & User flows, deux concepts similaires mais bien différents. Leurs objectifs commun: faciliter la conception, la compréhension et la planification d’un produit ou service.

Démêlons ensemble ce sac de nœud, chacun a son rôle à jouer.

User Journey

L’User Journey, aussi appelée customer journey est une série d’étapes détaillant les différentes actions qu’un utilisateur doit effectuer pour utiliser notre produit ou une partie de notre produit. Elle se base sur les personas des utilisateurs types.

L’User Journey prend en compte les éléments environnementaux extérieurs et contextuels à notre produit, par exemple le lieu, l’heure ou une condition d’utilisation comme du temps à tuer dans les transports publics.

Formellement ces recherches se traduiront par une User journey map, une carte chronologique des actions de l’utilisateurs intra et extra produit afin de découvrir les points bloquants du parcours de l’utilisateur.

On cherchera à définir entre autre pour chaque étape de l’utilisateur son état émotionnel, ses aspirations, ses besoins pour découvrir les points de frictions et nos potentielles opportunités.

Les points importants à développer seront:

  • Les actions de l’utilisateur.
  • Ce que pense l’utilisateur.
  • L’état émotionnel de l’utilisateur. Les points de frustrations sont les points les plus intéressants car ils sont sources d’améliorations et d’opportunités.

Grâce au mapping nous avons maintenant une bonne idée des motivations et actions de notre utilisateur cible. Il est temps de rentrer dans les détails de notre produit, it’s User Flow time baby !

User flow

L’user journey et son mapping nous ont permis de définir (ou redéfinir) le chemin de l’utilisateur ainsi que ses besoins et ses désirs. L’User Flow va se charger de découper chaque grande étape en petites actions nécessaires à l’utilisateur pour achever l’étape de la journey.

L’user flow se concentre uniquement sur les actions utilisateurs à l’intérieur de notre produit et se traduit sous la forme d’un flow chart, une carte des chemins empruntables par l’utilisateur dans notre produit pour accomplir son objectif.

Cette méthode aidera grandement à définir quelles informations et actions seront nécessaires sur chaque écran pour que l’utilisateur avance sans friction.

Une fois défini, un user flow est tout naturellement un très bon outil pour nous aider à définir et planifier les features ou modules à développer afin d’obtenir un produit intuitif et agréable à utiliser.

Ce qu’il faut garder en tête:

  • L’objectif du flow. Il faut se focaliser sur une action précise de l’utilisateur afin de rester clair et précis.
  • Le contexte. Comment l’utilisateur entre dans l’application (email, publicité, etc.), l’action principal qu’il veut effectuer, il peut être défini par une User Story map et les personas.
  • Les informations et points d’action. On définira ce que l’utilisateur peut trouver sur chaque écran pour avoir une vision claire des possibilités de notre produit.

En Résumé, l’User Journey et l’User Flow ont des fonctions distinctes mais sont tous les deux des outils très utiles pour comprendre notre utilisateur et notre produit.
Ce sont également d’excellents véhicules pour communiquer et fédérer autour de vos idées en interne comme en externe.

Bonne journey !